Comment faire pour réussir le CRPE ?

réussir le CRPE

Enseigner dans une école maternelle ou élémentaire publique est une expérience saisissante. Il s’agit en quelque sorte d’une autre manière de côtoyer les enfants de bas âges et de passer de bons moments avec eux. Mais pour cela, vous avez besoin de réussir l’épreuve de CRPE ou Concours de recrutement de professeur des écoles. Découvrez alors à travers cet article les astuces et conseils vous permettant de franchir facilement cet échelon.

Travailler avec efficacité

Pour tous les candidats et pour la plupart des examens, c’est une évidence, mais il faut tout de même rappeler : vous faciliterez considérablement le déroulement des épreuves en optimisant votre temps de travail. Étant bien préparé, vous serez plus serein et gagnerez ainsi des places et des points. En effet, travailler à la dernière minute fait preuve d’un manque de sérieux de votre part, compte tenu de la quantité des connaissances que vous devez engranger. D’ailleurs, en temps normal, vous avez devant vous 7 mois pour vous préparer. Toutefois, n’oubliez pas que pendant ces 7 mois, il est possible que vous prépariez en même temps le Master MEEF ou Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation. De ce fait, il n’y a pas 36 solutions pour réussir votre intégration. Vous devez tout simplement vous préparer en organisant un planning. Il s’agit d’ailleurs du meilleur outil vous permettant de savoir où vous en êtes. Dans le cas où vous avez fixé un objectif, mais vous n’avez pas pu l’atteindre, pas de panique ! Vous avez toujours le temps. Vous avez juste à faire régulièrement des points afin de réajuster votre préparation au concours. Aussi, n’oubliez pas les pauses et les imprévues. Vous avez besoin de vous dégourdir les jambes de temps en temps, car vous avez bien travaillé.

Esprit à adopter pour affronter l’épreuve

Passer un examen nécessite une bonne préparation morale et physique. Ainsi, pour réussir, vous devez rester motivé et Zen. Vous devez aussi vous poser la question qui paraît assez évidente, mais qui a besoin d’être confirmé lorsque le moral est en berne. Alors, demandez-vous la question : pourquoi voudrais-je faire ce métier ? La réponse à cette question permettra alors de booster vos motivations lorsqu’elles sont en baisse. Puisque vous avez un objectif, surtout ne le perdez pas de vue. Les motivations en pic, il faut maintenant mutualiser les expériences en vous référant à celles des anciens candidats. Vous pourrez par exemple consulter les sujets des épreuves écrites publiées sur les blogs. En outre, vous pouvez aussi jeter un coup d’œil sur les rapports partagés sur les sites officiels des académies. N’oubliez pas, les préparations passent avant tout. C’est ainsi que vous réussirez votre intégration.

Ce qu’il faut retenir sur les épreuves écrites et orales

Le concours CRPE se divise généralement en deux étapes bien distinctes. Vous passez d’abord la première phase d’admissibilité qui est composée de deux épreuves écrites à savoir la mathématique et le français. En ce qui concerne la seconde phase d’admission, elle est caractérisée par deux volets. Ainsi, vous choisirez une discipline et déterminez ensuite un sujet. Pour la discipline, vous avez le choix entre les sciences et technologie, géographie, histoire des arts, éducation musicale, enseignement moral et civique, etc. Le jour de votre passage, vous remettrez au jury un dossier complété par la description d’une séquence pédagogique et une analyse du sujet de votre choix. Cela fait, vous serez emmené à présenter le sujet que vous avez préparé pendant 20 minutes. Puis, vous passerez un examen oral qui dure en moyenne 40 minutes, ou bien le temps de répondre aux questions posées par les membres du jury. Ainsi, il vous est primordial de bien préparer cette épreuve orale, étant donné qu’elle est définitive pour votre réussite.