Comment fonctionne une mutuelle santé ?

Comme la sécurité sociale, une assurance santé est chargée de rembourser une partie des dépenses santé. Ce remboursement est limité par un certain seuil qui est fixé à la base du ticket modérateur et des frais réellement dépensés. Pour réaliser son activité, la mutuelle santé doit respecter certaines procédures.

Le remboursement d’une assurance santé

La sécurité sociale rembourse une partie et non la totalité des frais médicaux de l’affilié. Ainsi, pour réduire les dépenses de santé, le recours à une assurance santé s’avère intéressant. Une mutuelle santé prend en charge une partie ou la totalité du ticket modérateur, soit la part du prix de convention restant à la charge de l’affilié après la déduction du montant remboursé par la sécurité sociale. Certains éléments tels que la convention contractuelle, la franchise et la participation forfaitaire sont à tenir en compte pour calculer la somme à rembourser par la mutuelle santé.

La prise en charge d’une assurance santé

L’assurance santé prend en charge le remboursement d’une partie de frais médicaux. Cette prise en charge se traduit en deux aspects :

– Au moins le montant du ticket modérateur ;

– Parfois les dépassements d’honoraires.

Les garanties promises seront calculées à la base de 200%, 300% du prix de la sécurité sociale, c’est-à-dire que l’assurance santé prendra en charge le double ou le triple du montant du ticket modérateur tout en respectant le seuil des frais réellement dépensés. En cas de contrat responsable, la mutuelle santé ne prendra pas en charge le remboursement de la franchise médicale.

L’avantage de l’affiliation à une assurance santé

Il est vrai qu’il existe un dispositif d’assurance maladie obligatoire en France. Cependant, la sécurité sociale ne prend pas en charge le remboursement de tous les frais de soins de l’affilié. C’est bien ici qu’intervient l’assurance santé. En effet, l’affiliation à cette dernière permet à l’affilié de voir sa dépense médicale réduire. Comme nous l’avons expliqué précédemment, la mutuelle santé rembourse une partie des frais de soins. La non affiliation à une assurance santé revient à payer une sommé élevée en termes de dépense médicale.