10 conseils de pro pour un romonage de poele efficace

romonage de poele

Publié le : 26 août 20227 mins de lecture

Le poêle à bois et la cheminée doivent être régulièrement entretenus, tant pour préserver leurs propriétés, que pour éviter la survenance d’un incendie au sein de votre logement. Le ramonage est une opération qui consiste à éliminer la suie accumulée sur les parois de votre conduit de chauffage et à dégager ses voies de circulation. Que faut-il savoir sur cette opération ?

Pour commencer, pourquoi faut-il ramoner sa cheminée ?

Le ramonage sert à assainir les tuyaux d’évacuation de fumée qui composent un circuit de chauffage. Plus précisément, il est question d’éliminer les dépôts qui s’accrochent aux parois et qui empêchent le passage normal de la fumée. Cette opération peut se faire de deux manières (par le haut ou par le bas). Dans les deux cas, elle permet de garantir le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage, d’améliorer le tirage de la cheminée et d’éliminer les risques d’embrasement. Chez Pro-ramonage70.com, des experts se spécialisent dans l’entretien des cheminées et des appareils de chauffage. Depuis plusieurs années, ils mettent à votre service tout leur savoir-faire pour le ramonage et le débistrage de vos conduits de chauffage.

Le ramonage : une obligation légale

Pour des raisons de sécurité, l’entretien des cheminées est rendu obligatoire par la loi. Selon le Règlement sanitaire départemental (RSD), les propriétaires de cheminée sont tenus de faire ramoner leur conduit d’évacuation deux fois par an. Les appareils concernés sont ceux qui utilisent des conduits de fumée pour l’évacuation des gaz de la combustion. En effet, il faut noter qu’en l’absence d’entretien, les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone seraient très élevés. De plus, les assurances ne couvrent pas l’installation de chauffage en cas de sinistre, si le propriétaire avait manqué à son obligation de ramonage. 

Peut-on ramoner soi-même une cheminée ?

Le ramonage d’un poêle ne nécessite pas d’avoir des compétences techniques particulières. Toutefois, il est conseillé de faire appel à une équipe qualifiée et expérimentée. En effet, les professionnels en ramonage sauront mieux inspecter votre cheminée afin de déceler toutes les zones encrassées. Ils pourront ensuite procéder à un nettoyage complet et totalement efficace. L’intervention d’un expert est par ailleurs suivie de la remise d’un certificat de ramonage qui garantit que l’opération a été réalisée. 

Quand faut-il procéder au ramonage ?

L’entretien des systèmes de chauffage se fait généralement à la fin de la saison de chauffage. Dès le début du printemps, les dépôts de suie sont encore secs et assez faciles à déloger. Cependant, vous pouvez attendre l’automne pour faire nettoyer votre cheminée. Par ailleurs, notez que la fréquence de ramonage dépend entre autres de la quantité de bois utilisée, de son essence et de son taux d’humidité. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel au besoin.

Quels outils sont indispensables pour un ramonage ?

Pour entretenir un conduit de cheminée, l’on se sert principalement d’une brosse rigide encore appelée hérisson. À l’aide de cet accessoire, le ramoneur se charge donc de dégager tous les résidus de combustion qui se trouvent dans les tuyaux d’évacuation de fumée. La brosse de ramonage doit avoir une forme et une grosseur adaptées à votre cheminée. Elle peut être en acier inoxydable ou en métal à brins fins.  

Quels sont les éléments à inspecter lors d’un ramonage ?

Lors de son intervention, le spécialiste en ramonage se charge d’inspecter l’état du poêle à bois ainsi que les différents éléments qui contribuent à l’évacuation des fumées : ·      l’intérieur du conduit de dégagement ; ·      le manchon reliant le poêle à la cheminée ; ·      les supports et les différents raccords ; ·      le chapeau de la cheminée ; ·      le calfeutrage des solins. Il se charge aussi d’évaluer le taux de dégagement de fumées par rapport aux combustibles utilisés. Il veille enfin à déceler d’éventuelles infiltrations d’eau, ainsi que la présence de fissures ou de perforations dans l’installation.

Comment se déroule un ramonage de conduit de poêle par le haut ?

Dans le cadre d’un ramonage de poêle par le haut, le technicien entame son intervention en haut du conduit, autrement dit, par la sortie du système de dégagement des fumées. Une fois hissé sur le toit, il fait tomber la suie dans le foyer du poêle, en brossant énergiquement à l’aide du hérisson. Il pourra ensuite récupérer et éliminer les déchets.

Comment ramoner un conduit de poêle à bois par le bas ?

Le ramonage par le bas se fait directement au niveau du foyer de votre appareil de chauffage. Dans ce cas, le hérisson est fixé à des cannes puis orienté à l’intérieur du conduit à travers la trappe. Une fois qu’il a retiré la suie, le technicien peut également la dégager pour l’éliminer. 

En quoi consiste le débistrage ?

Le bistre est une substance chargée de particules de carbone et qui peut provoquer des feux de cheminée. Il s’élimine manuellement lors de l’opération de ramonage. Lorsqu’il durcit sur les parois, il devient alors nécessaire de réaliser une opération de débistrage afin de l’éliminer par martellement. 

Faites appel à un professionnel pour votre projet de ramonage

Que ce soit pour un ramonage courant ou une prestation de débistrage, contactez une équipe de techniciens compétents et minutieux près de vous.   ramonage poele


Plan du site