Comment aménager son domicile pour une personne à mobilité réduite ?

mobilité réduite

Dans tous les cas et en tout temps, avoir un toit n’est pas la seule condition pour se sentir bien chez soi. Il faut aussi être à l’aise dans son environnement et se sentir appartenir au cercle. Les personnes à mobilité réduite sont les plus concernées par ces raisons. Pour plus de détails les concernant, on va répondre à quelques questions. D’abord, quand peut-on dire qu’une personne est à mobilité réduite ? Puis, quelles sont les situations de handicape ? Ensuite, comment aménager son domicile pour une personne à mobilité réduite ? Et enfin, quels sont les équipements qui permettent d’adapter le logement à la personne à mobilité réduite ?

Quand peut-on dire qu’une personne est à mobilité réduite ?

Les mots « mobilité réduite » font référence à l’incapacité de circuler normalement dans toute situation. On peut donc dire qu’une personne est à mobilité réduite si elle est gênée dans son mouvement par sa taille, son handicap, son état et son âge. Par cette définition, on pourra en conclure que les individus handicapés et les personnes âgées ainsi que les personnes en convalescences font partie de ces individus à mobilité réduite. Toutefois, les handicapés peuvent être de types différents tels que les handicapés moteurs ou les handicapés sensoriels et le handicapé permanent ou handicapé provisoire. Elle se constate surtout par une déficience dans les activités liées à leur mouvement. Et cette handicapée peut se présenter à toute personne de toute forme, de tout âge et de tous sexes. Pour plus d’informations, consultez www.amenagement-handicap.com.

Quelles sont les situations de handicap ?

Comme on l’a dit avant il y a plusieurs sortes de handicapés. Et elles sont différentes selon son type. Il y a les incapacités permanentes et celles qui sont temporaires. La première est surtout sur le plan physique et sensoriel (handicapés moteur et sensoriel). On peut donc être face à des personnes aveugles ou sourdes qui nécessitent des matériels médicaux spécifiques pour pouvoir vivre normalement. Il y a aussi les personnes à handicaps temporaires, qui résultent d’un accident ou d’une maladie ou d’une blessure grave. Ces personnes peuvent subir une imputation ou des opérations qui l’empêchent de se déplacer correctement. Normalement, ces blessures vont se rétablir et ses personnes vont reprendre le cours normal de leur vie, mais en attendant leur guérison, elles auront un peu de mal à se déplacer. Et elles auront donc besoin de temps pour se remettre à flot. Elles utilisent alors des matériels médicaux adéquats pour les aider dans ses mouvements. En tout cas, handicapés permanents ou pas, ces personnes auront (dans un laps de temps) besoin qu’on modifie leur logement pour leur autonomie.

Comment aménager son domicile pour une personne à mobilité réduite ?

La raison de l’aménagement de domicile pour une personne handicapée est de pouvoir les faire garder leur autonomie. Pour cela, plusieurs meubles de la maison doivent être adaptés à leur situation. Vous devez par exemple, transformer la hauteur de chaque meuble pour leur faciliter la tâche dans la routine quotidienne. Ce qui vient à dire de modifier la cuisine, la salle mangée, le salon… Il faut aussi retirer tous les éléments qui pourraient nuire à leur déplacement comme le tapis. Vous éviterez par la suite qu’il soit blessé. Dans la chambre à coucher aussi, vous pouvez régler la hauteur du lit pour lui faciliter la montée. Et dans la salle de bain et la toilette, il faut installer une barre de maintien. Ces individus handicapés pourront s’y appuyer pour se déplacer. Le respect de ses instructions pourra rendre beaucoup plus supportable leur situation. Puisque, si les meubles ne s’accordent pas à leur état, ils auront des difficultés et peuvent même être trop frustrés par cette condition. Si cette personne est dans le chemin de guérison, ce mauvais environnement pourrait ralentir l’étape de son rétablissement.

Quels sont les équipements qui permettent d’adapter le logement à la personne à mobilité réduite ?

Changer la hauteur des meubles et y mettre des barres de sécurité ne sont pas suffisant pour faciliter le déplacement d’une personne à mobilité réduite. Il est aussi possible que cette personne vive dans un bâtiment à étage et son handicape lui empêche de se déplacer. Il est donc nécessaire de fournir des matériels qui lui permettent de monter les escaliers. Rien de plus efficace que l’utilisation de « monte escalier ». Il vous suffit d’en acheter et de faire l’installation. Cet équipement va permettre à la personne à mobilité restreinte de passer la marche tout en sécurité. Il y a aussi l’option domotique, ce dernier indique les dispositifs de gestion automatisée utilisée dans l’habitation. En plus claire, cette technologie permet d’automatiser les actions manuelles de la maison. Par exemple, l’allumage automatique de la lumière ou les ouvertures et fermeture automatique des portes. Les techniciens utilisent juste des détecteurs pour la mise en marche de chaque appareil. C’est une technologie révolutionnaire de l’ère actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *