Conseils pour bien poser l’ouate de cellulose

Entre les divers isolants écologiques, la ouate de cellulose est la plus utilisée pour isoler les combles et les murs. Elle est à la fois économique et garante pour la protection de l’environnement. Effectivement, pour respecter les critères exigeants en matière de sécurité, de performance, de coût et d’environnement, la ouate de cellulose peut s’ajuster pour toute pose d’isolation.

Quelques notions de base de ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un matériau recyclé qui provient des journaux invendus, des chutes de paperasses et de la valorisation des détritus de scieries. Elle peut faire l’objet de broyage, de défibrage ou de déchiquetage pour devenir un flocon de cellulose. Ces flocons sont après traités avec du sel de bore afin d’accroître sa résistance au feu, à la nidification des rongeurs et au développement des moisissures. Principalement, la ouate de cellulose est employée pour assurer l’isolation des combles pour ses capacités de protections contre la chaleur forte de l’été et également pour sa propriété thermique. Actuellement pour isoler les combles, ce matériau recyclé est de plus en plus apprécié par son faible coût et ses très hautes performances acoustiques et thermiques. La ouate de cellulose peut s’adapter à tout type de travaux d’isolation en cas de rénovations ou pour la construction de maison. L’ouate de cellulose est un matériau qui résiste au feu et les divers rongeurs. Selon sa mise en œuvre, elle a une meilleure stabilité dans le temps. C’est la raison pour laquelle, il convient de faire appel à un professionnel pour sa pose. Il est à noter que, sur le marché, il existe différents types de ouate de cellulose. Elle peut être en panneaux ou en vrac. Sur ce site, il est possible de trouver quelques informations sur l’utilisation de l’ouate de cellulose pour isoler les murs et les combles, par exemple.

La pose de ouate de cellulose par insufflation de sol, murs et sous rampants

Pour la pose d’ouate de cellulose, il existe différentes manières de la réaliser. La pose par insufflation est la technique la plus connue et la plus courante par le grand public. En effet, elle consiste à souffler l’isolant dans un caisson fermé, dans l’objectif d’isoler la paroi verticale. Ce caisson est fabriqué en ossature bois qui dispose de panneaux dérivés du bois et de montant ou structure secondaire. Il est mis en place soit par extérieur ou intérieur de la paroi. À titre informatif, la largeur du coffrage de la paroi à isoler définit la quantité de ladite ouate qui sera posée dans la paroi, affermissant ainsi son efficacité et sa densité. Pour la pose du coffrage, il faut considérer la densité pour assurer la meilleure installation de l’ouate de cellulose. Le soufflage de l’ouate de cellulose est fait à l’aide d’un appareil spécifique qui va servir de décompacter la ouate et la souffle dans la paroi à isoler. Il est à préciser que pour la pose par soufflage, il faut utiliser la ouate de cellulose en vrac. Pour le soufflage de ouate de cellulose dans les rampants, il faut réaliser le même procédé, à l’inverse que la paroi soit inclinée ou horizontale. Concernant l’isolation de la toiture, ce matériau sera insufflé dans le coffrage qui a été, au préalable, construit. Pour ceux qui effectuent la pose par insufflation, il faut bien s’équiper surtout pour la pose d’ouate dans les rampants ou les murs.

La pose par projection humide dans un caisson ouvert

La pose par projection humide est une technique consistant à faire projeter la ouate de cellulose avec un faible apport d’eau dans les caissons ouverts comme les sols ou les murs. Cette projection peut se faire également en flocage sous une dalle. Comme son nom l’indique, l’ouate de cellulose est mélangée à un mince filet d’eau dans une machine appropriée. Une fois que l’ensemble est bien mélangé, il sera ensuite projeté contre le mur. À l’issue de l’opération, il convient de gratter le surplus de ouate qui dépasse. Il est préférable d’utiliser une raboteuse pour garantir une découpe précise et régulière. Le séchage de cette technique de projection humide est un peu long. Par cette raison, il faut utiliser un humidimètre afin de vérifier le taux d’humidité de l’isolant. Ainsi, pour assurer l’efficacité de l’isolant, il faut bien le sécher.

La pose par soufflage à plat

Pour isoler les combles ou les planches, la pose par soufflage à plat est la meilleure technique. Ce procédé consiste à épandre la ouate de cellulose grâce à une machine. Cet appareil est la cardeuse-souffleuse. Cet outil va épandre la ouate sur la surface à plat ou dans des coffrages ouverts sur le dessus. Effectivement, il convient de débuter par la partie la plus éloignée afin de revenir vers soi. Il faut également vérifier couramment l’épaisseur d’isolant à l’aide d’une sonde. Ainsi, il existe diverses techniques pour la pose de ouate de cellulose. Cependant, pour assurer que les travaux d’isolation soient une réussite, il est conseillé de faire appel au professionnalisme d’un expert dans le secteur. En France, il y a plusieurs artisans qualifiés qui peuvent effectuer les travaux de la mise en place d’ouate de cellulose.

Publié le
Catégorisé comme Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *