Les pratiques outdoor à base de corde : le saut pendulaire

Les pratiques outdoor à base de corde

Depuis quelques années, les sports extrêmes à base de corde deviennent de plus en plus prisés. Si vous souhaitez découvrir, sinon redécouvrir les sensations d’un saut dans le vide, pourquoi ne pas opter pour le saut pendulaire ? Les informations suivantes pourront vous aider à mieux comprendre le concept.

Le saut pendulaire, des frissons garantis

Également connu sous différentes appellations telles que top swing, le saut pendulaire vous procurera le maximum d’adrénaline le temps d’un instant. De manière succincte, cette pratique outdoor à base de corde consiste à sauter depuis un pont au moyen d’un système de câbles. Toutefois, le saut peut également s’opérer à l’aide d’une simple corde d’alpinisme ou d’escalade généralement doublée par sécurité. Il se différencie du saut à l’élastique par sa trajectoire non purement verticale, mais plutôt semi-circulaire. Pour ce faire, l’autre extrémité de la corde doit être attachée à l’opposé du tremplin de départ. Pour vous en donner une idée, la balançoire géante du Viaduc de la Souleuvre suit ce système. Dans le cas de ce parcours, la chute s’effectue sur un arc de cercle de 150 mètres pour finalement atterrir à 2,5 m du sol. Ajouté à une vitesse aux environs de 100 km/h, ledit parcours assure le maximum de sensations extrêmes. Pour plus de plaisirs, vous aurez même la possibilité d’effectuer le saut pendulaire en tandem. Toutefois, comme pour toute activité extrême, le respect des normes de sécurité s’avère crucial pour éviter tous les dangers. En ce sens, le port des caméras embarquées de type GoPro reste en principe prohibé dans la majorité des cas.

Le ponting, un plus pour les participants

Comme toute activité à sensation forte, le saut pendulaire vous procure tant de biens. En ce sens, beaucoup de personnes souffrant de stress se soignent de nos jours à travers les activités extrêmes. Cela leur permet de sortir du rythme quotidien monotone qui pourrait se résumer au fameux métro, boulot, dodo. L’adrénaline produite lors des sensations fortes vous aidera à évacuer tout le stress accumulé pendant des semaines, ou même des années. En addition, elle présente également beaucoup d’effets bienveillants pour les personnes souffrant de difficultés dans le transit et la digestion. En outre, certains adeptes de sports extrêmes affirment même que la pratique leur a permis de développer les cinq sens. Cependant, les avantages d’une activité extrême ne se résument pas aux physiques, mais aussi psychologique. En effet, vivre des expériences dangereuses permettrait de repousser ses propres limites, d’affronter ses peurs, etc. De même, la participation à des sports extrêmes favorise l’augmentation du sens créatif. Enfin, cela favorise également le sentiment d’accomplissement de soi et donc de l’estime de soi.

Le ponting, les indications à suivre

Avant de participer à un top swing, il y a toutefois lieu de prendre en considération quelques éléments pour votre sécurité. En ce sens, les personnes souffrant de vertige de la Ménière ne doivent pas prendre part à ce type d’activité. Même si vous souhaitez faire preuve de courage et voulez vaincre votre acrophobie, il s’avère plus judicieux de s’en abstenir. Cela pervertira en effet les éventuels bienfaits de la pratique et ne procurera à la personne qu’une expérience traumatisante. De même, les personnes avec des antécédents de maladie cardiaque sont également contre indiquées pour le saut pendulaire. Cela est dû au fait que l’adrénaline produite pendant le saut augmente le rythme cardiaque, et ce, de façon considérable. Pour les personnes plus âgées (plus de 60 ans), un certificat médical de moins de trois mois s’avère même nécessaire. Cette liste non exhaustive des différentes mesures de sûreté a été prise pour permettre à chacun de profiter au maximum de l’activité.

Publié le
Catégorisé comme Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *