Peinture qui cloque : Pourquoi et que faire ?

peinture qui cloque

Les cloques sur une peinture sont souvent désagréables à regarder. La moindre fausse manipulation, et vous vous retrouvez avec un mur totalement inesthétique. Avant le début des travaux, il est préférable de demander conseil auprès d’un professionnel afin d’anticiper les problèmes de cloque.

Pourquoi une peinture cloque-t-elle ?

Une peinture qui cloque se manifeste par la présence de bulles ou de boursouflures au moment de la pose. La plupart du temps, ce genre de situation se termine par la peinture des murs qui s’écaille. En général, ce phénomène est à l’origine de plusieurs facteurs dont : l’humidité, le niveau de température, la qualité ou le choix de la peinture qui peut n’est pas adaptée au mur. Parfois, il s’agit simplement de la méthode d’application qui n’a pas été suivie correctement. Pour plus d’infos, cliquez ici.

La température est l’un des principaux facteurs d’apparition de cloques sur un mur. La pièce était sans doute trop chaude durant les travaux. Il serait préférable de travailler à une température avoisinant les 20° C. En effet, lorsque celle-ci est assez élevée, les couches externes sécheront plus rapidement que celles à l’intérieur.

Le temps de séchage trop court ou qui n’a pas été respecté peut également en être la cause. La première couche n’a pas eu le temps de sécher correctement avant l’application de la suivante. Un mur humide peut aussi provoquer une cloque : l’air humide dans la pièce, ou bien la présence d’une fuite d’eau ou encore un problème au niveau de la canalisation.

Que faire si la peinture cloque ?

Une peinture qui cloque survient souvent quelques jours après la fin des travaux. Dans ce genre de cas, le meilleur moyen de résoudre le problème est de refaire la peinture. Avant de recommencer les travaux, il faut s’assurer que le support ne présente plus aucun signe d’humidité ou de fuite d’eau. Il faut également vérifier que la peinture ait bien séché avant toute autre action.

Vous devez acheter la peinture adaptée au support ou au mur. Par la suite, il faut que vous retiriez toutes les cloques ou bulles d’air existantes à l’aide d’une spatule ou d’une brosse métallique. Une fois fait, il est important que vous ponciez la zone concernée pour uniformiser la surface. Si nécessaire, il faut appliquer un enduit, seulement avec une fine couche pour obtenir un mur bien lisse. Vous laissez ensuite le tout sécher correctement.

Si vous ne disposez d’aucune expérience dans ce domaine, vous pouvez toujours faire appel à un artisan ou bien un professionnel pour vous aider dans vos travaux. De cette manière, vous ne risquez pas d’abîmer les murs et gagnerez du temps.

Comment éviter les cloques ?

Réparer les dégâts n’est pas toujours facile. De plus, les dépenses seront encore plus importantes puisqu’il faudra reprendre tout depuis le début. Alors, il vaudrait mieux prévenir directement une peinture qui cloque afin de ne pas refaire le travail.

Il est nécessaire que vous choisissiez une bonne qualité de peinture. Pour ce faire, le produit utilisé doit être compatible avec le type de surface du mur. Il est essentiel de suivre correctement les étapes d’application du produit, aucune ne doit être négligée à ce sujet. De plus, il ne faut en aucun cas oublier de laisser un temps de séchage adéquat entre chaque couche. Bien entendu, il est de votre devoir de vérifier que le mur ne présente aucun signe d’humidité avant le début des travaux de peinture. Votre environnement de travail doit être à température ambiante, soit aux alentours de 20° C. La chaleur étant l’un des principaux facteurs de cloquage.

Que faire pour éviter l’apparition de nouvelles cloques ?

Après les travaux de rénovation pour éliminer les cloques, quelques-unes peuvent réapparaître si la cause n’a pas été déterminée convenablement. Avant de reproduire les mêmes gestes au moment de la première apparition, il faut bien identifier la source du problème. Vous devez savoir que les cloques résultent d’une négligence lors des travaux de peinture.

Vous noterez au passage que le temps de séchage est très important pour limiter une peinture qui cloque. La dernière couche sèche plus vite que les couches internes et cette dernière fait barrière à la vapeur qui essaie de sortir par la première couche. En conséquence, les cloques vont faire surface. De même, lorsque vous utilisez une peinture trop épaisse, elle fait barrière à la première couche et les vapeurs sont bloquées.

Pour éviter un nouveau cloquage, il faut rester vigilant lors des travaux. Il faut respecter scrupuleusement les règles d’application de peinture et cette fois-ci soyez patient pour le temps de séchage. Vous devez également mettre une sous-couche dédiée à la surface à peindre. Autrement, vous pouvez toujours contacter un professionnel afin de vous guider durant les travaux pour ainsi éviter les maladresses. Il vous aidera également dans le choix du produit adéquat parmi les différentes sortes proposées sur le marché.

Publié le
Catégorisé comme Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *