Quelle assurance jeune conducteur choisir ?

jeune conducteur

Un conducteur est considéré comme étant « jeune conducteur » s’il est titulaire d’un permis dont l’obtention remonte à moins de 3 ans. Il peut également s’agir d’une personne n’ayant jamais été assurée en tant que conducteur principal ou secondaire. La loi prévoit une surprime estimée à 100 %, un fait qui incite à une tarification deux fois plus chère concernant l’assurance auto jeune conducteur par rapport à celle des chauffeurs expérimentés. Comment choisir son assurance de conducteur jeune ? 

Opter pour l’assurance au tiers

L’assurance au tiers est la formule la plus basique offerte par les assureurs aux jeunes conducteurs. La moins chère du marché, elle offre toutefois un niveau de garantie très limité, mais qui toutefois convient aux personnes à la recherche d’un minimum de couverture. Cette assurance inclut une garantie de responsabilité civile, le minimum acceptable par les obligations de la loi. Ainsi, la formule au tiers représente la couverture basique idéale pour les propriétaires de véhicule ancien et les jeunes conducteurs. 

Cette assurance couvre les frais associés aux dégâts corporels et matériels infligés à des personnes tierces sous la responsabilité du conducteur. Par conséquent, en cas d’accident, elle couvre les préjudices que le tiers a subis, sans indemniser le conducteur responsable. Néanmoins, dans le cas où l’incident fut infligé par le tiers, la formule indemnise plutôt le conducteur. 

Comme assurance auto jeune conducteur, la formule au tiers est une option bien souhaitable. Néanmoins, vous êtes libre de choisir d’autres formules : intermédiaires ou tout risque. Visitez le site de www.netvox-assurances.fr pour en savoir plus. 

Choisir entre assurance intermédiaire et assurance tout risque

Comparée aux assurances au tiers, la formule intermédiaire propose d’autres garanties optionnelles en plus de la responsabilité civile. Par conséquent, elle permet de couvrir davantage des risques matériels. Vous aurez notamment droit à une garantie vol et incendie qui intervient si jamais le véhicule se fait voler ou a subi une tentative d’effraction. Par ailleurs, c’est l’ampleur de cette étendue qu’elle offre qui fait de nombreux jeunes conducteurs préfèrent choisir cette alternative. 

Vous bénéficiez également d’une garantie bris de glace et d’une garantie des incidents climatiques. La garantie de bris de glace assure une indemnisation en cas d’acte de vandalisme ou d’accident ayant engendré le bris des vitres. Elle couvre à ce point la réparation de la vitre arrière, du pare-brise ou encore des glaces latérales. Enfin, la garantie des incidents climatiques couvre tout dommage causé par des phénomènes climatiques tels qu’un glissement de terrain imprévu, une avalanche, une inondation ou une chute de la grêle. 

Bien que cette formule soit plus ou moins complète par rapport à l’assurance tierce, elle a tout de même ses limites et ne couvre pas tous les risques d’incidents routiers. Pour obtenir une couverture totale, il vaut mieux opter pour la formule tout risque. Comme son nom l’indique, elle vous assure une indemnisation, peu importe les raisons de l’accident. Ce type d’assurance auto jeune conducteur propose en général une garantie de dommages matériels et du conducteur. Par conséquent, elle couvre tout aussi bien les dommages matériels que les chocs subis par le conducteur ou la personne tierce. On peut parler de recouvrement des frais médicaux, de compensation d’arrêt au travail, des frais d’obsèques… 

Les assurances tout risque sont les plus avantageuses, mais reste aussi les plus onéreuses en raison justement de leur couverture qui tient compte de tout risque. En tant que jeune conducteur, il serait préférable d’opter pour une formule au tiers ou intermédiaire. 

Bien choisir sa voiture pour réduire le coût de ses assurances

Le choix d’une assurance pour jeunes conducteurs dépend non seulement de la formule retenue, mais aussi du choix de véhicule. En effet, les assureurs proposent des tarifications différentes en fonction de la voiture du conducteur jeune. Ils tiennent compte de son âge de la voiture, sa marque, son prix d’achat et la puissance du moteur. 

Les conducteurs novices ont intérêt à choisir des modèles de véhicule s’adaptant à leur profil, c’est-à-dire, des véhicules moins puissants, mais qui peuvent bien rouler sur la voie publique. Les voitures d’occasion sont les plus conseillées. En cas d’incident, elles vont engendrer des coûts de réparation moins importants par rapport aux voitures de luxe et haut de gamme. 

Aussi, concernant la motorisation du véhicule, il vaut mieux prioriser les moteurs à faible puissance pour limiter les risques d’accélération non contrôlée et les excès de vitesse. De préférence, évitez donc les moteurs diesel. Une fois les trois premières années de conduite passées, vous pouvez remplacer votre voiture par un modèle plus performant et payer des frais d’assurance moins élevés comme tout autre conducteur expérimenté. 

Trouver l’assurance auto jeune conducteur le plus adapté

Le choix de la bonne assurance auto jeune conducteur peut aussi dépendre du profil du conducteur. Si vous vivez encore chez vos parents, vous pouvez tout simplement déclarer votre statut comme étant « conducteur secondaire » et ainsi bénéficier des mêmes couvertures que celles de vos parents. Toutefois, il faut s’attendre à payer des cotisations assez cher. 

Dans le cas des jeunes conducteurs indépendants, il vaut mieux recourir aux comparateurs d’assurance en ligne. Ces comparateurs permettent de trouver rapidement différentes offres de garanties avec des devis détaillés proposés par les assureurs. Choisissez tout simplement l’assurance auto pour conducteur jeune répondant à vos attentes : tarifs, garanties offertes, délai de couverture… 

Publié le
Catégorisé comme Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *