Complémentaire santé TNS, quels avantages ?

Complémentaire santé TNS

Un travailleur non rémunéré doit souscrire un contrat de complémentaire s’il exerce une activité professionnelle. À titre de professionnel indépendant, il suffit de souscrire une complémentaire individuelle au cas où il s’investit dans une activité à titre principal. Il est possible qu’un travailleur non salarié bénéficie d’une protection santé s’il souscrit à une mutuelle santé appropriée à la manière de tous les professionnels indépendants.

Ce qu’il faut savoir sur la mutuelle santé TNS

Un professionnel indépendant possède un statut de travailleur non salarié. Il a la possibilité de souscrire un régime de protection santé. Il peut s’affilier à une mutuelle santé TNS. Les fournisseurs, les auto-entrepreneurs et les professionnels indépendants peuvent choisir d’adhérer à ce complémentaire santé. Aussi, cette mutuelle s’adapte aux besoins d’un employeur majoritaire, et d’un professionnel libéral et d’un ouvrier qui fait partie des travailleurs non salariés et non agricoles. Généralement, un professionnel indépendant est non protégé. Au cas où il perd son travail, il n’a pas la possibilité d’obtenir un remboursement chômage. Les travailleurs non salariés sont donc contraints de s’affilier à la mutuelle TNS afin de bénéficier d’une protection santé. Le régime social des indépendants ne peut pas couvrir tous les frais médicaux. Les travailleurs indépendants ont besoin de choisir une mutuelle santé pouvant correspondre à leur métier et leur profil pour compléter le remboursement garanti par le régime social des indépendants. Par suite, ils ont la chance de bénéficier des dispositions offertes par la loi Madelin. Cliquez ici pour plus d’infos.

Les avantages de s’affilier à une mutuelle pour les travailleurs non salariés

La contribution du travailleur non rémunéré est très basse lorsqu’il s’affilie à une mutuelle TNS. Le montant de celle-ci varie entre 30 et 50 % suivant le niveau de salaire. Pour les auto-entrepreneurs, cela est variable en fonction du chiffre d’affaires ou le montant des ventes. La loi Madelin leur donne la possibilité de déduire leurs cotisations de leurs rapports imposables pour rendre simple l’accès au remboursement de leurs frais médicaux.

Pour tous les professionnels indépendants qui adhérent au régime social des indépendants, ils peuvent profiter de l’offre présentée par Ociane Santé Pro. En revanche, pour les auto-entrepreneurs exerçant une activité à titre principal, il se peut qu’ils n’aient pas la chance de tirer profit des dispositions proposées par la loi Madelin. Alors, ils ne peuvent pas déduire leurs contributions de leurs rapports imposables. Mais, s’ils s’investissent dans une activité professionnelle, ils peuvent souscrire un contrat Madelin pour bénéficier de certains avantages.

Les conseils pour choisir une mutuelle santé TNS ?

Un travailleur non salarié est automatiquement soumis au régime social des indépendants. Ils sont obligés de faire le versement de leurs cotisations suivant leurs revenus, le montant de leurs ventes ou leur chiffre d’affaires. Pourtant, si un professionnel indépendant se destine à une profession libérale, il doit adhérer à la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse. Cependant, les travailleurs non rémunérés peuvent toucher les prestations Maladies-Maternité identiques à celles de tous les professionnels indépendants.

Il y a quelques critères à prendre en compte pour s’affilier à une mutuelle TNS. Premièrement, un travailleur non salarié doit commencer par considérer ses besoins et sa situation. Pour choisir une mutuelle santé adéquate, il est important de prendre en considération son âge, son type de profession, sa situation familiale et son secteur d’activité. Aussi, le niveau de garanties en matière d’orthodontie et de pédiatrie est variable et celui-ci dépend de la situation familiale.

Puis, un professionnel indépendant a besoin de comparer pour parvenir à choisir les offres les plus avantageuses. Alors, il est nécessaire qu’il considère les prix, les délais de carence et les temps accordés pour faire le remboursement.