Comment conserver le e liquide bio dans les meilleures conditions ?

E-liquide

Publié le : 12 janvier 20224 mins de lecture

La cigarette électronique est souvent une aide au sevrage tabagique. Le choix d’un e-liquide de qualité est indispensable pour la santé. Il en est de même pour les non fumeurs, mais qui veulent vapoter. La consommation d’un e liquide bio est conseillée aux vapoteurs, qu’ils soient débutants ou expérimentés. Voici comment bien les conserver.

Conserver votre e-liquide bio à l’abri la lumière

Tout comme certains produits alimentaires, le liquide e cigarette doit être conservé dans l’obscurité. Il faut zéro lumière pour éviter les transformations de certains composants. Ce sont surtout les rayons UV qui ne doivent pas être en contact avec le e liquide bio. Il peut devenir brun ou changer de couleur. En fonction du taux de nicotine dans votre e liquide, il deviendra plus foncé à cause des UV. Le type d’arôme ne change rien à cette réaction. Les ampoules traditionnelles n’ont pas d’effet sur le e liquide. Il n’y a que les lampes halogènes ou fluorescentes qui sont à éloigner. La lumière du jour contient aussi de l’UV. Un tiroir ou un placard sombre est l’emplacement idéal pour conserver le produit. L’accès doit être sécurisé pour éviter que d’autres personnes ouvrent le meuble. Votre e liquide bio risque d’être exposé à la lumière à ce moment-là. Vous pouvez aussi utiliser un objet opaque pour conserver votre e liquide bio. Ce qui est dommage, c’est que la nicotine est moins efficace suite à cette exposition du e liquide bio à la lumière. Les arômes sont aussi moins intenses. Mais n’ayez crainte, ce changement n’a pas d’impact sur votre santé.

La chaleur est un ennemi de l’e-liquide bio

Il faut également conserver le e liquide loin de la chaleur. Voilà pourquoi certaines personnes les conservent dans le réfrigérateur ou le frigo. Le e liquide doit se conserver au frais et c’est l’emplacement idéal. Sa durabilité augmente quand il est conservé au frigo. La chaleur change le comportement moléculaire du produit. Il est recommandé de le conserver à une température de 18 à 20 °C. Le froid ne dégrade pas le e liquide. Si jamais il est gelé, vous n’avez qu’à adapter la température pour pouvoir l’utiliser. Vous pouvez donc le conserver au congélateur, au réfrigérateur ou dans la cave, à l’abri de la chaleur. Comme le bon vin, la chaleur est son pire ennemi. Le congélateur est moins conseillé parce qu’au fil du temps, le e liquide perd son goût. En réalité, c’est le goût du e liquide que la chaleur attaque. Si vous le mettez sous une grosse chaleur de soleil ou d’un radiateur, vous risquez de vapoter un e liquide sans saveur.

Eviter tout contact avec l’oxygène

L’oxydation des composants de votre e-liquide n’est pas une bonne chose. Le PG/VG et la nicotine perdent leur efficacité. Il faut toujours bien fermer la fiole après chaque utilisation. Lorsque les composants du e-liquide oxydent, il se périme automatiquement. Il est conseillé de refermer le flacon dès que vous avez fini de l’utiliser. C’est exactement la même chose que vous faites avec l’alcool 90. Faites tout votre possible pour éviter l’exposition du e-liquide à l’air. Les arômes qui s’oxydent perdent leur intensité. Si vous ne respectez pas cette règle, ne soyez pas étonné de vapoter du e-liquide de moins en moins savoureux avec le temps. Si vous possédez plusieurs flacons chez vous, terminez d’abord le premier avant d’en ouvrir un nouveau. Les fioles de 10 ml sont très utiles pour limiter l’oxydation des e-liquides. Un e liquide bio sans propylène glycol produit moins de vapeur. Les petits récipients sont recommandés pour un e-liquide fait maison. Il faut aussi le remplir autant que possible pour réduire la quantité d’air dans le récipient.

Plan du site