Les percées médicales sur l’obésité

obésité

L’obésité touche actuellement toutes les populations mondiales tant dans les pays en voie de développement que dans les pays industrialisés. En effet, l’OMS a constaté que la montée de cette pathologie atteint l’échelle mondiale sans distinction de pauvreté ou de richesse. Obtenir une meilleure compréhension des mécanismes de cette pathologie devient donc le plus grand enjeu de la recherche parce qu’elle peut devenir un effet irréparable une fois installé. 

Qu’est-ce que l’obésité ?

Selon l’organisme mondial de la santé (OMS), l’obésité est un accès de masse grasse et d’une accumulation excessive ou anormale de tissu adipeux entraînant de mauvaises conséquences sur la santé. Cette épidémie mondiale concerne la quasi-totalité de la planète. En effet, une étude a montré que le taux de cas d’obésité a triplé depuis 1975. L’Indice de masse corporelle ou l’IMC est le principal diagnostic clinique permettant d’indiquer le surpoids ou l’obésité chez une personne adulte. Si son IMC se situe entre 25 et 30, on peut le classer comme une personne en surpoids. Au-delà de 30, on le considère comme une obèse. Cela se calcule de cette façon : poids (kg)/(taille en m2). Pour mieux comprendre, voici un exemple 60kg/ (1,53 m x 1,53 m) = 25,6. Cela ne prend pas pourtant en compte la masse musculaire. Cela veut dire que l’IMC n’est pas forcément valable pour les sportifs. Mais, le tour de taille vous permet également d’évaluer si vous êtes touché par l’obésité ou non. Chez l’enfant, vous devez référer aux courbes de croissance dans ses carnets de santé. Le www.imedicale.fr vous permet d’en savoir plus.

Quelles sont les causes de l’obésité ?

L’obésité est une pathologie chronique complexe due à de nombreux facteurs. Ces causes varient effectivement d’un individu à l’autre. En général, l’origine principale de surpoids et d’obésité c’est la consommation excessive d’un aliment calorique. Cela veut dire que les apports énergétiques dans le corps sont excessifs par rapport à la dépense nécessaire. Les changements et les habitudes alimentaires jouent également un rôle incontestable dans l’apparition de l’obésité. En effet, la plupart des industries agroalimentaires ont modifié leur composition ces dernières années (plus riches en sucre et en matières grasses). Similairement à cela, le changement de mode vie tel que le développement des transports, des loisirs (TV, Jeux vidéo…), de la sédentarité… fait diminuer l’activité physique et la dépense énergétique. Alors, l’insuffisance voire l’inexistence d’une pratique sportive vaut une prise de poids. Cela peut-être simplement une question d’hérédité, c’est-à-dire que la prédisposition familiale se révèle être une cause importante de cette épidémie. Vous ne savez pas peut-être que les facteurs environnementaux comme la situation économique ou sociale ainsi que le stress et la prise de certains médicaments peuvent aussi entraîner l’obésité.

Quelles peuvent être les risques de l’obésité ?

Visuellement, l’obésité surtout chez les adultes n’est pas du tout agréable à voir, car l’image du corps est bafouée. En plus de cela, elle a un effet considérable, voire néfaste, sur la santé. Bien entendu, les personnes qui souffrent de l’obésité peuvent avoir une augmentation des risques cardiovasculaires. Les plus connues sont l’accident vasculaire cérébral (AVC), infarctus du myocarde, hypertension… Tout cela est dû à la présence excessive de graisses viscérales. Le diabète de type 2 précoce est aussi une des maladies que provoque l’obésité. En fait, les cellules des tissus perdent leur sensibilité à l’insuline. De ce fait, elle ne peut plus activer l’utilisation du glucose dans l’organisme, ce qui entraîne l’hyperglycémie chronique. La surcharge pondérale fait également naitre une affection chronique des articulations c’est-à-dire l’arthrose. Le trouble du sommeil est souvent observé chez un patient obèse. Chez l’enfant comme chez l’adulte, cela peut être l’origine d’une dépression. Le dernier, mais pas moindre sont les conséquences psychologiques parce que l’obésité fait diminuer l’estime de soi. Il est donc primordial de traiter et de prévenir les avancées de cette épidémie mondiale.

Quel moyen de prévention et de traitement pour l’obésité ?

Tout d’abord, la première recommandation avisée à tous les patients obèses c’est de faire perdre de poids à l’aide d’une alimentation saine. Notez toutefois que la perte de poids doit se pratiquer convenablement. Une alimentation équilibrée et une activité physique régulière vous permettent de maigrir progressivement sans vous mettre en danger psychique et physique. Vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel, voire un diététicien pendant l’éducation et le suivi diététique. Certains traitements ou soins médicaux (comme un coupe-faim) peuvent être aussi imposés dans le but d’augmenter le sentiment de satiété et de limiter l’absorption des graisses. Leur prise doit être strictement encadrée par un praticien afin d’obtenir des indications précises. Vous devez toutefois savoir que jusqu’à maintenant, il n’existe pas encore des traitements miraculeux contre l’obésité. La chirurgie peut également être une solution surtout pour les adultes touchés par l’obésité sévère, c’est-à-dire massive ou morbide combinée à une autre maladie. Il s’agit d’une chirurgie restrictive ou restrictive et malabsorbative qui consiste à réduire la taille de l’estomac. Pour préserver l’obésité, une médecine a montré que la pratique sportive de 30 min par jour au minimum et d’avoir une bonne habitude alimentaire permettent de réduire le risque d’obésité.

Publié le
Catégorisé comme Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *